BAN KI-MOON L’AVOCAT DU DIABLE

آخر تحديث : الجمعة 11 مارس 2016 - 12:06 صباحًا
maroc hebdo

De la Libye vient toujours quelque chose de nouveau”. Le philosophe grec Aristote aurait pratiquement pu dire la même chose du Sahara marocain, en proie à un conflit larvé depuis plus de quatre décennies avec l’Algérie par le truchement du Front populaire de libération de Saguia El Hamra et du Rio de Oro (Polisario), l’organisation séparatiste sahraouie. Le nouveau en l’occurrence dans le présent cas d’espèce, ce sont ces déclarations de Ban Ki-moon qualifiant la présence marocaine dans la région d’”occupation” à l’occasion de son ultime tournée dans le Maghreb, du vendredi 4 au dimanche 6 mars 2016. Après s’être rendu les jours précédents dans les capitales respectives de l’Espagne, le 1er mars 2016, et du Burkina Faso, le 2 mars 2016, à savoir Madrid et Ouagadougou, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) a effectué des visites éclair en Mauritanie et en Algérie ainsi que dans les camps de réfugiés sahraouis établis outre-Moulouya

2016-03-11 2016-03-11
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

اكتب ملاحظة صغيرة عن التعليقات المنشورة على موقعك (يمكنك إخفاء هذه الملاحظة من إعدادات التعليقات)

محمد الغازي