Ministère du Transport..de Mal en pire

آخر تحديث : السبت 11 يونيو 2016 - 6:44 مساءً
H.A

Décidément rien ne va plus dans le secteur des Centres de contrôle technique. Autant en emporte le vent,  ce que pense le staff Rabbah dans un monde où les principes ont cessé d’être Le nouveau appel d’offres qui était prévu pour l’année 2016 POUR LA CRÉATION DE 192 NOUVEAUX CENTRES DE VISITE TECHNIQUE vient de montrer qu’il y a appareil bureaucratique pris dans une logique appelée : la perpétuation Devant tant de fautes,  on ne doit pas s’étonner du constat d’échec de ce secteur qui prend une autre tournure,  cette fois désastreuse. Depuis 1960 jusqu’à l’écriture de ces lignes 320  Centres de contrôle technique sont répartis sur le territoire national et plus de 270 à ouvrir d’ici 2018 :C’est beaucoup. CETTE FORTE CROISSANCE DE CRÉATION DE CENTRES EST EN TOTALE INADÉQUATION AVEC LE TAUX DE CROISSANCE DU MARCHE DE L’AUTOMOBILE QUI NE CROIT QUE DE 3% Comment se fait il que le ministère n’a t-il pas pris en considération LE TEXTE DE LA LOI 52-05 qui avait stipulé que les autorisations seraient accordées uniquement aux réseaux et non pas à des personnes morales Aujourd’hui,  il est plus que nécessaire de revoir tout le secteur qui baigne dans l’anarchie la plus totale des passe-droits et qui fait le tour des privilèges ET QUI A TRAVERS CES CRÉATIONS  DE CENTRES “SAUVAGES”  VA FORCÉMENT IMPACTER L’ACTIVITÉ DE TOUS LES CENTRES CE QUI VA FORCÉMENT ENTRAÎNER LA BAISSE DE LA QUALITÉ DES CONTRÔLES ET DONC LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DU CITOYEN Le Royaume est un état responsable,  et ses dirigeants,  encore plus. Ainsi donc,  bafoué dans leur honneur,  les professionnels de ce secteur veulent réagir,  montrer leur colère.  Il veulent rompre avec les “cafouillages” d’antan,  n’entendent pas laisser les événements déraper, en démontrant,  par le droit,  toutefois leur capacité de décider Fini donc,  pour toujours,  dans le cadre de la légalité durable, cette provocation du ministère qui a manqué à son engagement par son usage provocateur de malversation et de brouille malvenue Et dans la foulée,  comme pour illustrer cette désinvolture “transportable” Cette fois,  les professionnels ne croient plus que ce département d’état possède un “cerveau bien fait”, son nouvel outrage a montré qu’il s’ est empêtré dans une polémique qu’il aurait bien fait d’économiser.  Autant dire que la toute dernière décision de donner suite à l’appel d’offres pour l’ouverture de nouveaux Centres de contrôle technique est entaché des vieux vices de formes des campagnes électorales Nul besoin de faire sur l’incompétence de plusieurs exploitants sur le territoire national qui n’ont ni qualification ni connaissance, pire d’encadrage sur tous les plans. La conséquence en terme de pertes,  ce sont des vies qu’on voit finir sur les routes du Royaume

كلمات دليلية , ,
2016-06-11
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

اكتب ملاحظة صغيرة عن التعليقات المنشورة على موقعك (يمكنك إخفاء هذه الملاحظة من إعدادات التعليقات)

محمد الغازي