les associations franco-amazighes félicitent OUSSAYA et OUATOUCH

آخر تحديث : الإثنين 13 يونيو 2016 - 10:06 صباحًا
MOHAMED EL GHAZZI

Les associations franco-amazighes ont exprimé leur immense joie après la libération de deux détenus politiques amazighs en l’occurrence Hamid OUTOUCH et Mustapha OUSSAYA après leur arrestation arbitraire est survenue en 2007, selon un communiqué dont marocnews a reçu une copie et qui ajoute que les deux militants ont été accusés à tort sans fondement ni preuves d’avoir participé à la disparation d’un étudiant à l’université de Meknès ! Les deux détenus politiques avaient entamé à mainte reprise des grèves de la faim pour réclamer une justice impartiale et contester les conditions inhumaines de leur incarcération. Victimes de discrimination, les deux militants n’ont pas pu bénéficier d’une vague de libération de plusieurs détenus politiques dont avaient bénéficié notamment les islamistes, sous la pression du soulèvement populaire initié au Maroc par le Mouvement du 20 février.

Le communiqué ajoute qu’après plusieurs années de détention dans les prisons marocaines, Mustapha OUSSAYA était le premier à être libéré le dimanche 22 mai 2016. Il a été accueilli dans une ambiance de fête et de retrouvailles chaleureuses par ses proches et de nombreux militants amazighs. Son livre intitulé « le chemin vers Tamazgha » a été vendu par millier d’exemplaires (en attente de la deuxième édition). Ce succès rencontré illustre bien l’intérêt porté par la société marocaine à la question amazighe. OUATOUCH lui emboite le pas le jeudi 9 juin. Les autorités marocaines ont décidé, sa libération conditionnelle, avec assignation à résidence, d’une manière soudaine de façon à éviter un accueil de masse qui pourrait être organisé par les militants amazighs. Mais la réactivité de ces derniers était immédiate, suite à quoi des dizaines voir des centaines de voitures se sont dirigées vers le village natale de Mustapha OUATOUCH pour fêter cette libération, montrer leur résistance à toutes les formes d’oppression et manifester leurs luttes pour une société juste et démocratique, ainsi que pour reconnaissance effective des droits des populations amazighes Pour le régime marocain, tous les moyens sont bons pour étouffer les revendications légitimes amazighes. C’est ainsi que les tribunaux sont instrumentalisés pour poursuivre voire condamner arbitrairement toute voix revendicative, en particulier amazighe. Même en dehors des frontières nos militants amazighs ne sont pas épargnés. C’est justement le cas de l’ancien président de l’association TamaynutFrance qui vient d’être relaxé par la cours d’appel de Versailles. Ce comportement honteux d’un autre âge ne fait qu’attiser les tensions et pousser notre pays, le Maroc, vers plus de théocratie.

les associations franco-amazighes reclament une vraie démocratie et une justice impartiale et expriment leur indignation contre toutes les politiques anti-amazighes du gouvernement marocain et réclament l’élaboration immédiate des lois organiques relatives à l’insertion de l’amazighité dans la vie publique.

associations signataires: TAMAYNUT-FRANCE. ACAL. TIDI.

2016-06-13 2016-06-13
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

اكتب ملاحظة صغيرة عن التعليقات المنشورة على موقعك (يمكنك إخفاء هذه الملاحظة من إعدادات التعليقات)

محمد الغازي