Loi contre la violence à l’égard des femmes: ce qui va changer

آخر تحديث : الإثنين 19 فبراير 2018 - 10:11 صباحًا
lesite

Adoptée mercredi 14 février, par la Chambre des représentants, la loi contre la violence faite aux femmes a été accueillie comme une bonne nouvelle par les Marocains, notamment les femmes qui sont les plus concernées. Qu’est ce qui va changer avec le projet de loi n° 103.13?

Tout d’abord, cette nouvelle loi définie la violence à l’égard des femmes sous différentes formes, qu’elles soient physiques, sexuelles, psychologiques ou encore économiques. En d’autres termes, la violence contre les femmes se traduit donc par des pratiques de harcèlement sexuel ou moral, d’agression ou d’abstinence basée sur le genre, que cela soit dans la rue, au travail ou à la maison.

Cette loi a pour objectif de combattre tous les types d’harceleurs, notamment dans les lieux publics et ceux utilisant les nouvelles technologies à des fins de violence. En effet, un accusé risque un à six mois de prison et des amendes allant de 2.000 à 10.000 dhs. A noter que les peines peuvent atteindre 5 années de prison ferme lorsqu’il s’agit d’une victime mineure.

Autre point important: un durcissement des peines peut être recouru lorsque la victime est mariée, divorcée ou enceinte. D’autre part, cette nouvelle loi permet d’empêcher les harceleurs de contacter ou de s’approcher de la victime tout en les soumettant à un traitement psychologique. Seul bémol, le viol conjugal n’est pas inclus dans cette nouvelle loi. Chose qui a été dénoncée par de nombreuses associations.

غير معروف
administrator

2018-02-20 2018-02-19
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

اكتب ملاحظة صغيرة عن التعليقات المنشورة على موقعك (يمكنك إخفاء هذه الملاحظة من إعدادات التعليقات)

administrator