Un plateau Marocco-Indien clôture la 2eme édition du festival de la musique de l’âme

Mohammed Drihem

آخر تحديث : الجمعة 1 يونيو 2018 - 11:46 صباحًا

     Samedi dernier ; la ville d’Agadir a vibré au son d’un plateau musical Marocco-Indien mémorable animé par le trio Indien « Massanadar » et la troupe du célèbre artiste de lutte Driss Maloumi qui ont  offert à un parterre de fans de tout âge venu à la salle Brahim Radi un spectacle inédit en guise de clôture  de la deuxième édition du festival de la musique de l’âme organisé par l’association « Madar Al Ibdaa » et le Conseil communal d’Agadir du 24 au 26 mai 2018

      Cette soirée de clôture a été inaugurée par le spectacle : «  l’âme dansée » de la troupe du célèbre maitre du Luth ; Driss Maloumi ,l’un des musiciens exceptionnels au Maroc, qui a une forte connaissance technique et académique qui fait de lui l’un des ambassadeurs de la musique Marocaine et internationale, suivi du trio « Samanadar » qui a pris la place sur scène, il s’agit de PRABHU EDOUARD BIO, qui a joué avec des tablas ces instruments de musique à percussions Indiennes, célèbres en France,  Disciple émérite du célèbre maestro des tablas feu Shankar Ghosh et les artistes indiens S.CHATTERJEE, artiste de « Sintur indien »- instrument d’origine Perce qui a été adopté depuis deux générations et qui fait partie des instruments de la musique classique du nord de l’Inde- et le flûtiste R.PRASANNA. Le groupe a présenté un grand morceau selon le protocole de la musique classique Indienne, il a réussi à prendre le public dans un voyage extraordinaire dans l’univers de la musique classique contemporaine du Nord de l’Inde. Enfin les deux groupes se sont retrouvés ensemble sur scène dans un spectacle émouvant alternant musique et chant.

     A cette occasion ; PRABHU a exprimé sa grande joie de se produire devant un public Gadiri très amoureux de la musique sacrée, de la musique de l’âme, un public qu’il connait bien puisqu’il l’a déjà rencontré depuis dix ans lors d’un concert qu’il a présenté avec une grande artiste afgahne. « J’étais impressionné par l’amour que porte le public marocain à la musique Indienne sachant que j’ai déjà joué devant le public marocain à casablanca, à Fes , à Mawazine à Rabat dans lequel je jouerai également cette année » déclara t-il  avant d’ajouter que    « C’est la première fois que nous jouons ensemble en tant que trio Indien « samandar » qui signifie « l’océan » en Indien et la musique est un océan, nous voulons que nos cœurs et nos âmes grandissent comme l’océan, nous les artistes nous parcourons des océans et nous voulons être cette goute qui est chacun de nous qui doit aller vers l’océan qui est l’univers et l’amour commun et le vivre ensemble, et c’est ce symbole que nous voulons passer par cette musique qui est d’inspiration Indienne mais qui revendique l’humanité et le partage outre toutes les cultures et les frontières . C’est aussi la première fois que nous jouons ensemble avec tous les membres de la troupe Maloumi même s’il y as plus de dix ans que je me produis avec Driss Maloumi » .

     Pour sa part : Rabiaa Maloumi responsable de la fondation organisatrice du festival s’est félicité du succès de l’édition qui a tenu toutes ses promesses et a réussi à fidéliser un public qui admire la musique noble , calme, consciente et savante, une musique qui s’adresse à l’âme, respecte son intelligence et sa conscience , «  nous avons réussi à proposer à notre public une programmation riche et diversifiée avec une touche internationale marquée par la participation du Trio Indien qui a impressionné le public » déclare-t-elle.

      A signaler enfin que le festival a été inauguré par la diva Majda Elyahyaoui qui a présenté, devant un public venu très nombreux, une belle  soirée aux couleurs du malhoun avec ses chansons faisant l’éloge du prophète. Alors que la deuxième soirée a été animée par le groupe Amazigh Inouraz et le groupe «  dqqa Roudania ».

كلمات دليلية
غير معروف
administrator

2018-06-01 2018-06-01
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

اكتب ملاحظة صغيرة عن التعليقات المنشورة على موقعك (يمكنك إخفاء هذه الملاحظة من إعدادات التعليقات)

administrator