OUVERTURE DES TRAVAUX DU 11ème FORUM MONDIAL SUR LA MIGRATION ET LE DEVELOPPEMENT A MARRAKECH

آخر تحديث : الأربعاء 5 ديسمبر 2018 - 10:55 مساءً

       Comme annoncé en son temps, le 11ème Forum Mondial sur la Migration et le Développement (FMMD) s’est ouvert mercredi 5 décembre dernier à Marrakech avec la forte participation des délégations de 135 pays venant des quatre coins du Monde

      Intervenant à l’ouverture des travaux du 11ème Forum mondial ; le Ministre délégué chargé des marocains résident à l’étranger et des affaires de la migration ; M. Benatiq souligné que la vision de SM le Roi Mohammed VI, présentée dans un message royal adressé aux participants au 30ème Sommet de l’Union africaine (UA), a été proactive et clairvoyante

      Aussi avait-il annoncé ; grâce à la vision royale clairvoyante, le Maroc est convaincu, aujourd’hui plus que jamais, de la nécessité de passer à une gestion continentale du dossier de la migration, après avoir réussi la gestion nationale de cette question. Et d’ajouter : « Cette vision royale considère que la gestion de la migration doit être consensuelle en prenant en considération que la migration, qui constitue un levier de développement, ne peut être gérée que dans le cadre d’une coopération Sud-Sud et afro-africaine »

        Pour Abdelkrim Benatiq ; la migration aide à construire un esprit de solidarité entre les pays africains et que l’agenda royal propose également la création d’un Observatoire africain de la migration en tant que mécanisme scientifique d’accompagnement de ce phénomène, et qui ouvre la voie à la réflexion et aux actions proactives compte tenu de la complexité de cette question

       Après avoir souligné l’approche de l’immigration basée sur l’accompagnement des MRE (5 millions de MRE actuellement) suivi par le Maroc depuis des années déjà, et passé en revue l’approche adoptée par le Maroc pour régulariser la situation des migrants, M. Benatiq a fait remarquer que « ce forum représente une opportunité idoine pour renforcer la coopération entre les pays, étant donné que la gestion de la migration est un phénomène universel qui concerne tous les pays et continents sans exception, d’où la nécessité d’adopter une approche participative et consensuelle »

       Par ailleurs, le ministre délégué chargé des marocains résident à l’étranger et des affaires de la Migration à tenu de relever que ce phénomène constitue l’une des problématiques les plus complexes du 21ème siècle en indiquant dans ce sens, que 258 millions de migrants vivent à l’extérieur de leurs pays d’origine, ce qui représente  3% de la population mondiale et contribuent à la dynamisation de l’économie mondiale avec des transferts annuels de 450 millions de dollars et une contribution au PIB mondial de  9%

      Organisé sous le thème « Honorer les engagements internationaux pour libérer le potentiel de tous les migrants pour le développement », le 11ème FMMD marque la clôture de la coprésidence de deux années durant, par le Maroc et l’Allemagne de ce Forum qui connait la participation de hauts responsables des gouvernements marocain et allemand, des ministres et des vice-ministres de toutes les régions du monde, ainsi que des centaines de décideurs et de praticiens représentant plus de 100 États membres des Nations Unies, la société civile, le secteur privé et d’autres organisations concernées

        Pour sa part, Mme Louise Arbour ; représentante spéciale de l’ONU pour les migrations, a souligné lors de la séance d’ouverture du Forum que ce Pacte, qui doit être adopté le 11 décembre prochain à Marrakech, « considère tous les aspects globaux, les raisons pour lesquelles les gens décident de traverser les frontières, en cohérence avec la souveraineté des Etats et leur interdépendance »,. Pour elle ; l’objectif est de « maximiser les bénéfices de la migration tout en mettant en lumière ses aspects négatifs et en limitant les pratiques migratoires chaotiques et dangereuses

      Dans une allocution prononcée par la même occasion ; Antonio Vitorino, Président de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a estimé que : « Nous assistons de la part de certains secteurs politiques à la manipulation, à la distorsion des objectifs du Pacte, on a la sensation que la migration est devenue le bouc émissaire des problèmes culturels et sociaux »

        A rappeler que les travaux de ce Sommet s’articulent autour de plusieurs sujets qui seront examinées et qui se rapportent notamment aux points suivants

  • tirer parti du potentiel que représentent les migrants en vue de renforcer la résilience
  • adapter la gouvernance aux facteurs contemporains de la migration
  • la participation des migrants à la prestation de services publics
  • favoriser la mobilité régionales et la cohérence des politiques en faveur du développement
  • au-delà des envois de fonds : tirer parti de l’impact qu’ont la diaspora et les migrants sur le développement et promouvoir leur participation transnationale

       A noter enfin que dans une déclaration à la presse au terme de la séance d’ouverture, le co-président marocain de ce 11ème forum mondial, Mr El Habib Nadir a tenu de préciser que ce dernier est placé cette année sous le grand général de « Honorer les engagements internationaux pour libérer les  potentialités des migrants pour le développement »

       Après cette séance d’ouverture de ce matin avait-il ajouté ; les travaux du Forum se poursuivront cet après midi avec une session très importante qu’est l’ « espace commun » qui va réunir les représentants des gouvernements, des organisations internationales ; de la société civile, du secteur public et secteurs privé et de toutes les parties prenantes qui vont débattre dans des ateliers et des plénières sur des questions liées à la migration

      Selon Mr Nadir, le seconde journée du forum sera marquée par l’organisation de six tables rondes gouvernementales qui traiteront de l’intégration des migrants, de la lutte contre les facteurs qui provoquent la migration entre autres sujets dont deux tables rondes sur la migration sud-sud parce que nous voulons faire un focus sur ce genre de migration

      Le dernier jour conclura-t-il sera au rendez-vous avec la session de clôture avec deux sous sessions importantes que sont la session de la plate forme des partenariats ou on exposera une multitude de bonnes pratiques de gouvernements ou d’organisations ou autres

                                                                               Mohammed Drihem

2018-12-05 2018-12-05
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

اكتب ملاحظة صغيرة عن التعليقات المنشورة على موقعك (يمكنك إخفاء هذه الملاحظة من إعدادات التعليقات)

ABOU ZOUHEIR
%d مدونون معجبون بهذه: