TRAITEMENT DES DECHETS AU MAROC : POUR QUAND LE RDF : Refuse-Derived Fuelde cette Gestion intégrée des déchets ménagers et assimilés protectrice de l’environnement

آخر تحديث : الأحد 15 يوليو 2018 - 7:40 مساءً

      Comme tant d’autres pays en voie de développement ; notre pays le Maroc, souffre du manque d’infrastructure et de nouvelles plates-formes de haute technologie utilisées de nos jours dans la gestion intégrées des déchets ménagers et assimilés.

     Avec une production qui dépasse actuellement plus de 7 millions de tonnes /an et un foncier qui devient de plus en plus rare et coûteux, l’enfouissement des déchets dans des décharges pèse lourd aussi bien sur l’environnement que sur les ressources naturelles.

     Pour ces raisons et entre autres, et afin de garantir durablement un environnement sain et durable pour les générations futures, le Maroc est appelé de nos jour à adopter une approche intégrale et systématique de la gestion des déchets en associant des méthodes multiples et modernes ayant des impacts minimes sur les écosystèmes environnementaux (air sol et eau). Ces méthodes intégrées peuvent minimiser les impacts également sur la santé des populations riveraines des lieux de traitement des déchets et la création d’emplois par la valorisation de ses déchets.

       Pour en savoir plus sur cette approche intégrale et systématique de la gestion des déchets proposée et ces méthodes multiples et modernes qui ont des impacts minimes sur nos écosystèmes ; nous avons invité Pr Abba El Hassan ; Enseignant chercheur  – Spécialité environnement – à l’École Supérieure  de  Technologie relevant de l’Université  Moulay Ismail de Meknès à Khénifra qui a bien voulu nous accorder une interview a ce sujet.

Question : Professeur Abba ; voulez vous nous rapprocher un peu de cette question de la gestion ingérée des déchets ménagers ?

Réponse : La gestion ingérée des déchets ménagers est une gestion qui comprend l’ensemble de la chaîne de valorisation des déchets jusqu’au régime d’échange de droits d’émission. La chaine de valorisation débute par un tri sélectif et recyclage de matière recyclable et la valorisation de la matière fermentes cible afin de produire des fertilisants biologiques ou la production d’énergie, ces méthodes généralement se terminent par l’enfouissement de plus grandes quantités de déchets et par conséquent posent des problèmes de foncier, d’impact environnementaux divers liés aux gaz à effet de serre, et aux lixiviat  dont l’impact est très dangereux sur la biodiversité et les ressources en eau.

       La fin du 20ème siècle et le début de 21ème, l’incinération reste parmi les méthodes les plus utilisées pour la valorisation des déchets ménagers et réduire le taux d’enfouissement et par conséquent, donner une grande durée de vie aux décharges. Malheureusement, cette méthode d’incinération a montré plusieurs inconvénients par le rejet de dioxine, d’oxydes d’azote, d’oxydes de soufre de CO2 qui ont des effets nocifs sur la santé et des problèmes relatifs à l’environnement , contre des avantages comme la production d’énergie et la réduction des déchets de 70 à 90%. Malgré ces avantages qui apparaissent au début de siècle très importants pour l’environnement, l’incinération est actuellement interdite selon la directive européenne pour céder la place aux autres processus moins polluants et plus valorisable pour les déchets ménagers et assimilés à savoir les méthodes qui associent des process mécaniques et biologiques pour un bon traitement de déchets telle que la méthode dite le traitement mécanobiologique (MBT).

Question ; Pour en venir justement à ces nouvelles méthodes de traitement des déchets dite Traitement Mécanobiologique (MBT) entre autres ; peut on connaitre les objectifs essentiels de cette technique et les résultats attendus ?

Réponse : Les objectifs essentiels de cette technique est la production d’une source d’énergie par le biais de ce qu’on appelle Refuse-Derived Fuelde (RDF = ou “Combustible Dérivé des Déchets (CDD)) et la récupération des matières recyclables (fers, aluminium, verre…).

        En effet, lors d’une visite qu’on a effectué à une plateforme de MBT aux environ de Berlin en Allemagne tout récemment par exemple ; il nous a été donné de constater que cette méthode de production de RDF, présente des avantages permettant la réduction de l’impact sur l’environnement, car la combustion de 2 tonnes de RDF donne l’équivalence d’une Tonne de fioul en énergie avec moins d’émission de gaz à effet de serre.

      En plus des avantages liés à l’environnement, la production du RDF par la méthode de MBT, permet également la récupération de matière recyclable (Fer, aluminium, matériel électronique…), ce qui permet de réduire l’impact sur les ressources naturelles (mines, eau, énergie….). A la fin de la chaine de la méthode de MBT, seul 01 à 02% de résidus (gravier, et de verre en petits morceaux) sont à utiliser dans le bâtiment ou les travaux publics ce qui donne une valorisation de 100% des déchets ou un enfouissement seulement de 01 à 02% de ces résidus dans la décharge sans aucun impact sur l’environnement.

 Une dernière question professeur: Dans la foulée de ces nouveautés technologiques ; que pensez vous de ce retour a celle de l’incinération dans le projet du traitement des déchets projeté pour la métropole Casablanca?

Réponse : L incinération  est actuellement  interdite dans l Europe.  Donc son utilisation  au Maroc nous fait  perdre le temps et retarde l ensemble des conventions  signées par le Maroc envers l environnement.

كلمات دليلية , ,
غير معروف
EL GHAZZI

2018-07-15 2018-07-15
اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


شروط التعليق :

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

اكتب ملاحظة صغيرة عن التعليقات المنشورة على موقعك (يمكنك إخفاء هذه الملاحظة من إعدادات التعليقات)

EL GHAZZI
%d مدونون معجبون بهذه: